• Dr Carlos SUÁREZ

Orthodontiste? Mais alors... Spécialiste en Orthodontie???


Une fois par mois le journal de la SSO (Société Suisse d'Odontostomatologie), le Swiss Dental Journal, arrive au cabinet. Je le parcours en vitesse et en diagonale entre deux consultations en début d'après-midi. Je suis normalement attiré dans ma première inspection par les titres des articles et les photos, question de voir si une des mes connaissances apparaît pour ensuite lui envoyer un whatsapp du style "How are you going my dear rockstar? Je t'ai vue dans le journal de la SSO, alles gut?"


Cette fois-ci mon attention est attirée par ce qui ne serait pas un titre trop "sexy": Directives relatives à l'usage de titres. Pour certains d'entre nous il s'agit d'un sujet important et intéressant. L'article devrait parler d'une mise à jour du bureau de la formation postgrade (BZW) sur qui et comment peut utiliser un terme tel que "parodontologue", "chirurgien oral" ou "orthodontiste" entre d'autres.


À vrai dire, je croyais que j'allais lire du nouveau: un possible changement vers la protection des titres de spécialistes en médecine dentaire?


On revient sur l'impression que l'utilisation de certains termes peut donner à des tiers (surtout aux patients), en les induisant en erreur. Ces pratiques seraient illicites et il s'agirait d'une utilisation déloyale des termes selon le contenu de l'article.


Tant que les patients ne connaissent pas les différences dans les parcours de formation pour obtenir de telles qualifications de spécialisation, ces discussions semblent être inutiles. L'article, d'une forme très "politically" correcte finit par dire que "ce qui précède constitue uniquement une interprétation des prescriptions légales dont la SSO et le BZW ne sauraient pas répondre". Merci alors... quoi de neuf?


On retourne toujours à la case de départ avec ces questions. Si une maman cherche un orthodontiste, comment fait-on pour garantir que le chaos de termes ne s'impose pas?


C'est quoi un orthodontiste? Un orthodontiste c'est un médecin-dentiste qui exerce l'orthodontie. Ce médecin-dentiste a le droit d'exercer des soins orthodontiques. Mais il n'a pas le droit de faire croire qu'il est un spécialiste en orthodontie. Tâche difficile même si avec toute droiture d'intention le praticien le fait et qu'en même temps il veut aussi d'une façon tout à fait licite et légitime de proposer des soins orthodontiques à ses patients dans les limites de son expertise et capacités.


Le problème c'est qu'en Suisse il existe un titre de spécialiste qui permet aux personnes ayant suivi une formation de 4 ans à plein temps après leur diplôme de médecin-dentiste de se présenter en tant que Spécialistes en Orthodontie après avoir réussi l'examen fédéral. Ces praticiens sont donc ceux qui pourraient s'appeler orthodontistes sans peur de tromper qui que ce soit.


La question se complique d'autant plus que pas toutes les personnes ayant suivi un programme de spécialisation ont fini par obtenir le titre de spécialiste pour raisons bien diverses.


En résumé, tout reste sans changement, moi qui m'attendait à des nouvelles à ce sujet! Alors, chères consœurs, chers confrères, chères patientes et chers patients à vous de vous renseigner à ce sujet.


Orthodontiste? Mais alors...Spécialiste en Orthodontie???


Votre médecin-dentiste, c'est bien elle ou lui qui pourra vous renseigner sur ses capacités, ses qualifications ou celles des personnes auxquelles ils vous réfèreront.









3 vues